14 juin 2008

Irlande : la morale et la démocratie triomphent !

Cornemuse
Cornemuse.
Go raibh maith agat
Merci au peuple irlandais

Démocratie : 1 - Sarkozy/Merkel : 0




............  


Photo Creative Commons : cornemuse par diane_cledesoleil
 

Lire la suite du blog :

5 commentaires:

jean a dit…

J'espère que les citoyens démocrates de l'Europe entière sauront se rappeler des choix tyranniques des gens qui nous gouvernent et voteront en conséquence lors des élections présidentielles et autres.

Seuls les élus qui appellent à respecter les choix démocratiques devraient conserver leurs places, voire gagner en responsabilités.

Il faut déposer des plaintes partout où cela est possible, contre les gens qui appellent à ne pas respecter le vote de déjà trois pays, dont deux qui ont explicitement passé outre le choix de leurs concitoyens.

marc a dit…

On se rend bien compte que les citoyens européens ne veulent pas de l’Europe tel qu’on essaie de nous l’imposer.

J’espère que nos "élites" vont enfin se poser des questions quant à leur représentativité du peuple européen !

Mais ne soyons pas aveugle : tant que le peuples européens n’auront pas des organismes élus, comme la commission, des structures locales permettant de remonter les réels problèmes, nous n’aurons que l’impression d’agir alors qu’en fait nous ne ferons que subir ce que les euro-technocates-néo-libéraux voudront nous imposer...

Sauveur a dit…

Merci aux Irlandais mais on peut toutefois penser qu'ils ont dit Non pour des raisons assez opposées au Non des Français il y a 2 ans.

Le Non irlandais me parait bien plus rationnel et bien plus réfléchi que le Non français qui reposait essentiellement sur le "plombier polonais".

Anonyme a dit…

Cocasse : le pays du trèfle renvoie Sarko et Merkel dans les choux (de Bruxelles bien sûr )

barbe à papa a dit…

Le 13 février 2008, au Parlement européen, le député européen Francis Wurtz et d’autres députés européens de la Gauche Unitaire Européenne déposent un amendement.

Cet amendement demande que le Parlement européen « s’engage à respecter le résultat du référendum irlandais » sur le traité de Lisbonne le 12 juin.

Le 21 février 2008, les députés européens votent pour adopter ou rejeter cet amendement.

499 députés européens ont osé voter CONTRE cet amendement.

Les 46 députés européens de nationalité française qui ont osé voter CONTRE cet amendement sont :

- Centristes (MoDem et Nouveau Centre) : Beaupuy, Cornillet, Fourtou, Gibault, Griesbeck, Laperrouze, Lehideux, Morillon

- UMP et Divers Droite : Audy, Daul, Descamps, Fontaine, Fouré, Gaubert, Gauzès, Grossetête, Lamassoure, Mathieu, Morin, Sudre, Toubon

- Ecologistes (Les Verts) : Aubert, Bennahmias, Libietz

- Parti Socialiste : Arif, Berès, Bourzai, Carlotti, Désir, Douay,Guy-Quint, Hazan, Le Foll, Lefrançois, Navarro, Neris, Patrie, Peillon, Poignant, Pribetich, Savary, Schapira, Vaugrenard, Vergnaud, Trautmann, Weber.

Se sont abstenus : 3 députés français
PPE : de Veyrac
Verts : Flautre, Onesta

Ont voté pour : 17 députés français
Groupe IND/DEM (souverainistes) : Couteaux, Louis, de Villiers
GUE (PCF) : Hénin, Jouye de Grandmaison, Wurtz
Non Inscrits (FN) : Golnisch, Lang, Le Pen, Marine Le Pen, Le Rachinel
PSE : Laignel

Bravo au seul député socialiste français ! Laignel

Aujourd’hui, ces 46 députés européens ARISTOCRATES vont devoir répondre de nouveau à cette question essentielle : est-ce que le Parlement européen « s’engage à respecter le résultat du référendum irlandais» ?