20 août 2007

Merci d'exister Denis Robert !

Denis Robert
Denis Robert.
Les travaux de Denis Robert ont apporté des éclairages importants sur les paradis fiscaux et les dérives de la finance internationale, notamment sur le fonctionnement de la société Clearstream.
 
200 visites d’huissiers à son domicile, 30 procédures judiciaires en cours... C’est la réponse de Clearstream et de ses banques clientes ou des autorités judiciaires françaises et luxembourgeoises aux révélations du journaliste écrivain Denis Robert.
 
Son seul tort, avoir dit la vérité…
 
 

Denis Robert, 48 ans, est écrivain, après avoir été journaliste à Libération pendant douze ans.

C’est lui qui avait réuni sept grands magistrats anti-corruption pour lancer l’Appel de Genève en 1996 en faveur d’un espace judiciaire européen contre les paradis fiscaux.

Dans la même ligne, il s’attaque ensuite à Clearstream, une chambre de compensation entre banques, une banque des banques, qu’il accuse d’être une «lessiveuse » pour argent sale.

Ses essais sur Clearstream (”Révélation$” et “La boîte noire” aux éditions Les Arènes), ainsi que ses deux documentaires, lui ont valu de nombreuses poursuites et un harcèlement judiciaire régulier : 200 visites d’huissier à son domicile et une trentaine de procédures judiciaires en cours.

A cela s’ajoutent les conséquences de la deuxième affaire Clearstream, celle des faux listings opposant Nicolas Sarkozy et Dominique de Villepin, dans laquelle il est mêlé de manière incidente.

Alors que l’affaire politique traîne en longueur, ce sont les lampistes qui payent. Denis Robert se retrouve ainsi que son informateur Florian Bourges mis en examen pour recel d’abus de confiance pour avoir détenu et utilisé des documents bancaires détournés.

Pour le soutenir moralement et financièrement, assumer ses frais de défense, un comité de soutien a été créé à Nancy par des amis proches. Une pétition a été lancée.


Comité de soutien à Denis Robert

BP 93602 54016 Nancy cedex
Courriel : : lesoutien@gmail.com

Rémi Malingrëy (dessinateur), Lefred Thouron (dessinateur), Patrick Perrin (artiste), Jean François Diana (universitaire), Yan Lindingre (journaliste), Philippe Pasquet (artiste), Sidonie Mangin (responsable de communication), Marcel Gay (journaliste), Yves Colombain (directeur de MJC), François Festor (chef d'entreprise), Danièle Klein (attachée de presse), Corine Hamel (iconographe), Jean-François Patricola (Ecrivain).



> Pétition de soutien pour Denis Robert ICI
 
"Nous citoyens européens soutenons Denis Robert et condamnons l’acharnement
des autorités judicaires luxembourgeoises à son encontre.

La liberté de penser et d’écrire est une valeur européenne fondamentale qui prime
sur les intérêts bancaires du Grand-Duché".






Lire la suite du blog :

3 commentaires:

julien a dit…

C'est malheureux de voir que des gens comme Denis Robert prenent des risques, s'impliquent à 100% dans de telles affaires et qu'on ne leur soit pas plus reconnaissant que ça pour ce qu'ils font.

C'est pour ça qu'il faut en parler autour de soi, expliquer aux gens qui ne comprennent pas afin qu'ils prennent conscience de l'ampleur de la chose et des effets que cela a.

Cette affaire a révélé notamment que nous ne sommes pas dans un pays démocratique, qui pratique la censure et préfère se taire devant ces sales combines.
Il vaut mieux faire bonne figure et remettre la légion d'honneur au Premier Ministre luxembourgeois que de soutenir un journaliste qui ouvre sa bouche pour dénoncer le cœur de la planète financière.

Lamentable...

Michèle a dit…

BRAVO A TOUS CES JOURNALISTES QUI PRENNENT DES RISQUES ET FONT PREUVE DE COURAGE ET DE SOLIDARITE, CE QUI REHAUSSE L’IMAGE DE LA PRESSE BIEN MISE A MAL CES DERNIERS TEMPS ET SURTOUT, BRAVO A DENIS ROBERT POUR SON COMBAT

flo a dit…

Si seulement Denis Robert pouvait être aussi courtisé par Royal et Bayrou !!!

Denis Robert est le lierre qui a fissuré les fondations de Clearstream.

ON PENSE TRES FORT A LUI

Flo