8 janvier 2007

Statue de Jean Paul II à Ploërmel : delirium tremens du Maire UMP

Statue de Jean Paul II à Ploërmel
Statue de Jean Paul II.
Bertrand Delanoë fait-il des émules ? Après l'inauguration de la place "parvis Notre-Dame-Jean Paul II, il y a quelques mois à Paris, voici à présent la statue de Jean Paul II chez les Bretons !

Cette arche monumentale de neuf mètres de haut, à la gloire de Karol Wojtyla, a été installée à Ploërmel dans le Morbihan au mépris total de la loi de 1905 (130 000 € budgétisés sur le dos des contribuables…)

Elle a été réalisée par l'artiste russe Zurab Tsereteli, ex-artiste officiel du régime soviétique et ami du maire UMP de la commune, Paul Anselin. Elle est surmontée d'une croix et l'ensemble n'est d'ailleurs pas du meilleur goût.

Mais Monsieur le Maire aime bien l'ordre également, l'ordre juste si possible (comme dirait Benoît XVI ou Ségolène Royal) et le sécuritaire à la folie. Il a ainsi disposé une soixantaine de coûteuses caméras pour surveiller ses administrés au cas où quelques énergumènes voudraient s'en prendre à la statue... 



La séparation de l'État et des Églises interdit aux collectivités publiques de financer les cultes ; c'est pourtant ce que fait la commune de Ploërmel et le Conseil général du Morbihan.

Du point de vue de la laïcité, le projet de créer, avec ce monument, un lieu de pèlerinage dédié à la mémoire de l'ancien chef de l'église catholique est particulièrement regrettable. En un temps où l’on rappelle aux membres d'autres religions, notamment aux musulmans, qu’ils doivent adopter les principes laïques pour pouvoir intégrer la République, il est indécent qu'une collectivité participe ainsi à la création d’un quasi-lieu de culte.

Le jour retenu pour l’inauguration de la statue (jour anniversaire du vote de la loi de 1905) et le choix du personnage ne peuvent être interprétés autrement que comme une provocation.

Il paraît en effet manifeste que l’article 2 de la loi précisant que « La République ne salarie, ni ne subventionne aucun culte. En conséquence, à partir du 1er janvier qui suivra la promulgation de la présente loi, seront supprimés des budgets de l’état, des départements et des communes, toutes dépenses relatives à l’exercice des cultes » est totalement bafoué.

Il en est de même pour l’article 28 qui mentionne : «Il est interdit à l’avenir, d’élever ou d’apposer aucun signe ou emblème religieux sur les monuments publics ou en quelque emplacement public que ce soit […] ».

Et que devrait-on honorer exactement chez ce pape ?

- Son conservatisme extrémiste ?

- Son centralisme autoritaire au sein de l’Eglise ?

- La réintégration des traditionalistes ou le rejet des évêques trop progressistes ?

- Ses tentatives ratées de rapprochement avec d'autres croyants (orthodoxes, musulmans, bouddhistes...) ?

- Ses offensives contre la laïcité ?

- Ses positions anti-avortement et anti-gay ?

- Ses propos outranciers en allant jusqu'à comparer l'avortement à l'extermination nazie ?

- Son attitude irresponsable face au sida ?

- Son soutien à des dictateurs comme Pinochet ?

Ce bilan calamiteux ne méritait sûrement pas cette statue alors que dans 63 communes du Morbihan, les citoyens ne disposent même pas d'école laïque. En revanche, les écoles catholiques sont arrosées par millions au frais du contribuable.

Dernière affaire en date, encore un cadeau au Centre de Formation Pédagogique du Morbihan : une salle de 250 places en amphithéâtre inaugurée par l'évêque de Vannes et de nombreux élus, notamment François Goulard, ministre des universités et de la Recherche.

Un collectif s’est créée à Ploërmel pour faire respecter la loi. Il s’est entouré d’avocats pour que les actions juridiques engagées soient conformes aux codes de procédures. Une première manifestation contre l’installation de la statue a été organisée en novembre dernier. Les membres du collectif anti-statue qui ont tenu un forum sur la laïcité en marge de l'inauguration de la statue viennent d’adresser un courrier électronique aux 577 députés de l'Assemblée nationale : "On veut que cette statue soit enlevée de sa place et qu'elle aille sur un site privé."


Pétition :
NON à la place et à la statue « Jean-Paul II » à Ploërmel.
Le Morbihan doit rester laïque et républicain !


Après le scandale que provoque à Paris l’attribution à Karol Wojtyla (dit Jean Paul II) d’une place sur l’Ile de la Cité, nous remettons en cause la décision de la municipalité de Ploërmel de donner le nom et d’ériger la statue d’une autorité religieuse, le pape catholique Jean-Paul II, dans l’espace public à Ploërmel, en violation de la Loi de 1905 de séparation des Eglises et de l’Etat, loi qui garantit la liberté de conscience de chaque citoyen, et garantit dans l’espace privé le droit de choisir ou pas une conviction religieuse.

C’est en violation de la loi de 1905 que la municipalité de Ploërmel donne le nom et érige la statue d’une autorité religieuse dans l’espace public. Depuis cette loi, la construction de croix et monuments religieux est interdite dans l’espace public, par l’article 28 de la loi de 1905.

Si le pape est infaillible en matière de religion pour les croyants catholiques, quelles positions morales, sociales et politiques l'Eglise catholique a-t-elle prises pendant le règne de l’évêque de Rome qu’on appelait Jean Paul II ?

De nombreux citoyens constatent qu’il a :

- condamné la contraception et l’IVG en menant campagne contre ces droits, dans les institutions internationales

- condamné l’utilisation du port du préservatif pour enrayer l’épidémie meurtrière du SIDA,
 etc.
Est ce pour un tel bilan qu'une commune républicaine et laïque érige une statue à un chef d’église ?

C’est un viol total de la liberté de conscience que de prétendre imposer à tous les citoyens un nom et une statue qui ne concernent qu’une fraction catholique. Dans cet esprit nous exigeons que la loi s’applique à Ploërmel comme ailleurs :

- interdiction de toutes les subventions publiques pour cette statue et son socle, et leur inauguration

- interdiction de la construction d’une statue religieuse, comme de toute croix et insigne religieux dans l’espace public

Nous nous associons aux procédures engagées auprès des autorités de la République, et aux recours juridiques.


Premiers signataires : Loïc Bervas (Larmor, syndicaliste), Marylène Guillaume (Brignac, militante laïque), Roland Delalée (Lorient, militant laïque), Camille Hybois (Le Faouët, militant laïque), Pierrik Le Guennec (Vannes, militant laïque), Jean Pierre Le Guyadec (Lanester, militant laïque), Alain Le Roux (Augan, syndicaliste) 



> Signer la pétition en ligne (catégorie "autres") ICI
 

Contact : guillaume.veguer@wanadoo.fr


Photo Flickr-cc : Statue de Jean Paul II à Ploërmel par Titem



Lire la suite du blog :

12 commentaires:

Edouard a dit…

Si l’on était vraiment dans une République laïque, l’Etat ferait immédiatement respecter la loi.

Il serait très intéressant de connaître la position des principaux candidats à l’élection présidentielle sur ce point mais je crains beaucoup que les Ségolène, Nicolas et François ne trouvent quelques excuses à ce Maire peu respectueux de la loi et ses 9 000 administrés…

Franck a dit…

Les religions, quelques qu'elles soient, devraient toutes s'autofinancer pour construire leurs lieux de cultes, écoles et enseignements, bibliothèques, monuments, etc. car l’impôt républicain, déjà très injuste par sa nature en France, n’a pas à financer en plus toute cette propagande religieuse responsable de la mort de millions de personnes dans le monde.

Jean a dit…

Question :
Quel est le comble pour un Pape qui a été reconnu, avec beaucoup d’autres, comme un "tombeur du communisme" ?

Réponse :
Avoir une statue de 9 m de haut réalisée à son effigie par un «artiste sculpteur» ayant toujours vénéré Staline !

Je plains les habitants de cette commune...

Odette a dit…

Les catholiques sont des personnes tolérantes qui n'ont pas besoin d’une statue géante érigée en pleine ville pour démontrer leur foi.

Les vrais catholiques ne peuvent qu’être que mal à l’aise de voir ce geste imbécile d'un Maire UMP qui ne respecte même pas la diversité des croyances de ses administrés, y compris ceux qui ne croient pas en Dieu.

Agnès a dit…

Vite, enlevons cette statue immonde car c’est une insulte à l’histoire de France.

Le maire de cette commune ne serait-il pas membre d’une secte catholique intégriste ?

Charles a dit…

Une statue aussi laide, un personnage aussi rétrograde dans un paysage aussi beau.

Quel scandale et quel gâchis financier !

Jésus a dit…

Ni à Paris, ni à Ploërmel pas de statue pour le réactionnaire Jean-Paul II.

Bertrand Delanoë - Paul Anselin : même combat !

Clarisse a dit…

Le maire UMP de cette commune devrait rembourser sur ses deniers personnels et jusqu’au dernier centime d’euro les frais occasionnés par cette statue.

C’est une honte de faire payer la statue d’un personnage aussi réactionnaire par tous les habitants de la commune.

françois a dit…

Paul Anselin, ancien para et compagnon d'arme de Chirac, lié à Pasqua par quelques affaires de commerce international peu avouable, est candidat UMP aux législatives de 2007.

Béatrice Le Marre qui lui a déjà pris son mandat de conseiller général, (il n'était pas content du tout) est la candidate du PS pour cette même élection.

http://www.beatricelemarre2007.org

Tom a dit…

La statue du Pape c'est une chose, et le reste ? ...

C'est vrai que l'état laïque n'a pas à s'immiscer dans ce genre de projet qui comme vous le dite si bien n' est pas de son ressort suite à la loi de 1905, mais si vous suivez l'actualité vous verrez que la théorie est souvent bien "belle", et que les faits en sont pour la plus-part éloignés.

Par exemple sur le site de France-Echo vous vous rendrez compte qu'il y a maints et maints projets de mosquées elles aussi payées par les contribuables souvent hermétique à cette religion, ceci est à mon avis bien pire que l'éventualité de l'apparition d'une statue d'un Pape dont la croyance perdure dans le pays depuis des lustre, les musulmans viennent ici et l'état leur accorde des lieux de culte et personne ne bronche, la laïcité ne marche t-elle que dans un sens, de ce fait on observe une augmentation croissante du communautarisme, qui déchire l'état et l'oblige à des faveurs déplacées pour chacun des différents groupes qu'ils soit
d'obédience catholique, orthodoxe ou musulmane.

Pour finir, il est bien plus étonnant encore d'observer que chez nous en France on est assez gentils pour procurer ces lieux de cultes aux étrangers en besoin et c'est tout à notre honneur, mais en est-il de même ailleurs, voit-on par exemple la construction de synagogues ou d'églises dans les pays ou la religion -ô combien tolérante- musulmane prédomine, y a-t-il la même gentillesse pataude la même ouverture d'esprit à l'encontre des fidèles expatriés ?

Je pense que vous connaissez la suite, il s'agit en effet plus souvent d'un bain de sang en guise de réponse. Mon message n'a pas pour but,autre que mettre en perspective la disproportion qu'il y a entre notre, -encore une fois- "gentille France" et le reste dehors et dedans qui veut sa part du gâteau. Et pour celle part là, il faudra bien un jour ou l'autre que
quelqu'un quelque-part se pousse, il se pourrai même que ça soit vous, ou moi !

Alors avant de critiquer un projet -aussi hors-la-loi soit-il- lié à un culte qui est plus que millénaire dans notre bon pays, ne vaudrait-il pas mieux mettre en doute l'utilité de la création de tant de ces autres sites religieux qui poussent sans vergogne comme des champignons dans notre beau pays ou un jour ou l'autre les églises et les cathédrales devront être démolies sous prétexte qu'elle sont plus hautes plus imposantes et plus chères d' entretient que les mosquées...

L'anticipation est type de littérature très prisé de nos jours, pour moi c'est bien tant que ça reste de la fiction.

Merci de m'avoir lu.

Anonyme a dit…

Mais pour qui êtes vous pour porter un jugement !

pensez vous incarner la morale du monde? le droit de juger? que vous ne croyez pas en Dieu, personne ne vous le reproche. On vous plaint tout simplement de passer à côté d'une vie de sainteté.

Bien que la religion soit une affaire "personnelle" comme vous le dites souvent, il n'en demeure pas moins que les signes religieux se sont développés avec le temps et cela depuis de nombreux siècles, que ce soient les églises au milieu des villages, les petites chapelles dans les forêts, les calvaires dans les champs....sans compter le vocabulaire d'origine religieuse que vous utilisez à longueur de journée sans même vous en rendre compte.

Le français tout comme ses voisins européens est chrétien dans l'âme, car éduqué depuis des siècles dans les valeurs chrétiennes. Je suis pour ma part très déçu qu'on ne fasse pas référence à ces valeurs chrétiennes dans la constitution européenne.

Ceci dit, ce sont toujours ces valeurs chrétiennes qui guident notre vie.

Cela ne veut pas dire pour autant que les représentants des églises chrétiennes soient sans reproches de même que ne le sont pas ceux qui mêlent Dieu à toutes les sauces ( le président Bush en est l'exemple le plus frappant ).

Vous êtes satisfaits de l'existence de la séparation des pouvoirs de l'Eglise et de l'Etat, mais vous ne craignez pas d'être dans la vie courante être sous l'influence de tous les lobbies du monde entier ( les pêcheurs ne peuvent plus pêcher, les agriculteurs dovent mettre leurs cultures en jachère, les viticulteurs doivent arracher leurs vignes, les agriculteurs ne peuvent plus utiliser que des semences hybrides.. donc non reproductibles, les normes en tous genres envahissent notre vie).

Et à côté de ces immenses problèmes, vous faites une crise d'urticaire pour une croix ou une statue érigée ici où là, qui soit dit en passant est considérée comme un objet culturel et non pas cultuel d'où la possibilité de financer sa construction par des fonds publics.

Bon je m'arrête là pour aujourd'hui.

Passez une bonne journée et que Dieu vous garde.

Albert a dit…

@ Anonyme

Ce n'est pas une simple statue dans une église, c'est une statue géante sur la voie publique.

L'espace public appartient au public et celui-ci est catholique, musulman, orthodoxe, athé, etc...

Dieu n'a t-il pas dit : il faut respecter son prochain !

Vote foi catholique intégriste vous aveugle malheureusement.


Albert