23 août 2017

Pour l'arrêt de l'importation du charbon de bois uruguayen !

Dans la région du Chaco prédominent des formations forestières de bois dur
La région du Gran Chaco en Amérique du Sud subit actuellement le taux de déforestation le plus élevé de la planète. Les forêts sèches sont abattues pour fabriquer du charbon de bois tropical exporté ensuite vers l’Europe et les Etats-Unis.

Cette déforestation menace une multitude d’espèces endémiques, jaguars, fourmiliers, tatous, oiseaux, etc. et  l'un des derniers peuples vivant isolé de la société industrielle... 


Le Gran Chaco est une des principales régions géographiques d'Amérique du Sud, située dans le Cône Sud et s'étend en partie sur les territoires de l'Argentine, de la Bolivie, du Brésil et du Paraguay. 

En partie endémique, sa faune et sa flore sont particulièrement riches : 3 400 espèces de plantes, 500 espèces d'oiseaux, 150 espèces de mammifères et 220 espèces d'amphibiens et de reptiles. Sa situation au cœur de l'Amérique latine en fait une importante zone de transit pour les oiseaux migrateurs. Les jaguars parcourent le Chaco quand ils chassent tapirs, pécaris, grands cochons d'eau, tatous géants et autres fourmiliers.
La région du Gran Chaco est soumise à la pression de l'industrie de la viande et du soja, les forêts vierges devant laisser la place aux pâturages pout l'élevage. Des arbres Quebracho centenaires sont abattus et carbonisés dans des meules primitives. 2,5 millions d'hectares de forêts ont été détruits entre 2000 et 2010 au Paraguay, dont 400 000 hectares chaque année entre 2009 et 2011. Cette déforestation à grande échelle est conduite généralement de manière illégale.

La déforestation du Chaco menace aussi la survie des indigènes Ayoreo. Plusieurs groupes nomades de ce peuple autochtone vivent encore de manière traditionnelle dans la forêt, sans aucun contact avec le monde extérieur. Le rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones a déjà demandé à plusieurs reprises au Gouvernement du Paraguay de prendre de toute urgence des mesures pour leur protection.

Plus de 70% de ce charbon de bois est exporté vers l’Europe. L’Allemagne à elle seule importe 20 000 sacs par jour. Aucune indication sur les emballages ne laisse supposer que le charbon est issu de bois tropical du Paraguay. Seul le nom des sociétés de distribution en Europe sont mentionnés.
Quel amateur de barbecue en Europe pourrait s’imaginer que le charbon de bois qu'il utilise est un charbon de bois tropical utilisé issu de la déforestation en Amérique du Sud ? C'est pourtant ce que vient de mettre à jour l’organisation écologiste britannique Earthsight. Dans son rapport « Choice Cuts », l'ONG révèle le parcours du charbon du bois provenant du Chaco paraguayen jusque dans des filiales d'Aldi, de Lidl et de Carrefour en Allemagne et en Espagne ainsi que dans des supermarchés, commerces et restaurants au Royaume-Uni, Portugal, Italie, Pays-Bas, Grèce, Pologne.
En vendant du charbon de bois tropical, ces supermarchés exacerbent la déforestation dans l’une des dernières grandes zones sauvages du monde. C’est pourquoi, il convient urgemment de demander à Aldi, Carrefour et Lidl de ne plus acheter de charbon de bois issu des forêts sèches du Gran Chaco...

  

À Aldi, Carrefour et Lidl

Madame, Monsieur,

L’organisation écologiste anglaise Earthsight a tracé le charbon de bois issu de la destruction des forêts sèches du Chaco jusqu’à des filiales d’Aldi, Carrefour et Lidl en Europe.
La fabrication de ce charbon de bois a des conséquences catastrophiques sur la nature et les habitants de cette région. En détruisant les forêts tropicales du pays sud-américain, les fabricants de charbon de bois font le sale boulot pour l’industrie de la viande qui utilise les zones déboisées comme pâturages pour le bétail.
Ces pratiques menacent de nombreuses espèces animales et végétales, dont certaines endémiques, ainsi que les populations autochtones qui dépendent de la forêt pour leur subsistance.
La majeure partie du charbon de bois est exportée vers l’Europe. Chaque client qui achète et brûle ce charbon de bois participe sans le vouloir à la destruction galopante des forêts du Chaco paraguayen.
Nous vous demandons de prendre sans attendre toutes les mesures nécessaires pour que le charbon de bois issu de la déforestation au Paraguay ne soit plus vendu dans vos supermarchés.
Nous vous prions de croire, Madame, Monsieur, à l'assurance de notre considération et de notre vigilance citoyenne.



Signer la pétition à  ici



Photo Creative Commons


Lire toutes les infos du blog :  


Aucun commentaire: