22 septembre 2017

En marche vers la précarité généralisée !

Ne laissons pas le code du travail mourir sur ordonnance !
Dans une mise en scène à l'américaine, Emmanuel Macron a signé ce vendredi 22 septembre à l'Elysée les cinq ordonnances réformant le Code du travail, vantant devant les caméras une " réforme en profondeur inédite de notre marché du travail, menée dans un temps record ".

Mais leur contenu :  inversion de la hiérarchie des normes dans plusieurs domaines essentiels (contrat de travail, congé maternité, 13ème mois...), plafonnement des indemnités prud’homales en cas de licenciement abusif, réduction des délais de recours, possibilité de négocier sans syndicat, possibilité pour les multinationales de licencier dans l’Hexagone malgré des profits réalisés hors de France, etc., consacre avant tout des propositions patronales de longue date... 


Dans un entretien à Planètes360, l'économiste Jacques Sapir s'exprime sur le contenu de ces ordonnances qui font penser quelquefois que nous allons vers ce qui existait avant 1910 : le remplacement du Code du travail par le règlement intérieur des entreprises... 







Photo Creative Commons 



Lire toutes les infos du blog :  
> Tous les articles  

  

Aucun commentaire: